La crise d'angoisse: mieux comprendre et calmer les attaques de panique

··
La crise d'angoisse: mieux comprendre et calmer les attaques de panique
··

5 astuces pour reconnaître, gérer et prévenir les crises d’anxiété

Une crise d’angoisse, c’est quoi ? Une crise d’angoisse (aussi appelée crise de panique, crise d’anxiété ou attaque de panique) est un épisode imprévisible de peur ou de malaise intense associée à une perte de contrôle de soi.

Une crise d’anxiété peut survenir à tout moment et déclenche des symptômes physiologiques très violents. Le système nerveux sympathique est activé et plusieurs symptômes physiques accompagnés de pensées apparaissent. La durée de ces symptômes physiques et cognitives varie de 10 minutes à 60 minutes. Si c'est un épisode isolé, on parle de crise d'angoisse aigüe ou d'attaque de panique. Si elle se répète, on parle alors de "trouble panique".

Manifestations physiques

- Palpitations ou accélération du rythme cardiaque
- Douleur ou gêne à la poitrine
- Sensation d'étouffement ou de souffle coupé
- Sensation d'étranglement
- Sensation de vertige ou tête légère
- Sensation d'engourdissement ou de picotements
- Tremblements ou secousses musculaires
- Transpiration
- Frissons ou bouffées de chaleur
- Sentiments d'irréalité ou d'être détaché de soi
- Nausée ou gêne abdominale

Manifestations cognitives

- Peur de perdre le contrôle
- Peur de perdre la raison
- Peur de mourir

Savoir reconnaître les attaques de panique

On ne passe pas du bien-être total à la crise de panique sans raison. Avant une crise d’angoisse, le corps envoie des premiers signaux qui indiquent la présence de stress : maux de dos, migraines, nausées, problèmes de sommeil, perte d’appétit, douleurs… Pleins de petits signaux qu’il faut écouter! Lorsque non écouté, le corps va envoyer un signe d’anxiété moins discret et un peu plus violent : une crise d’angoisse. Notre corps nous dit STOP et cette fois-ci, il nous oblige à l’écouter.

Qu’est-ce qui se passe pendant une attaque de panique ?

Pour comprendre le concept simplement, le mieux est de prendre un exemple.

Face à face avec un ours

Imaginons que vous vous baladez tranquillement dans le bois, et que d’un coup, vous vous retrouvez nez à nez avec un ours (qui en plus n’a pas mangé depuis 15 jours).

Production d’adrénaline

Vous vous sentirez naturellement en danger et la panique va s’installer ! Pour répondre à ce danger, le corps produit massivement, l’adrénaline qui va aider à disposer de toutes nos capacités pour réagir et fuir. Quand cette adrénaline est produite, elle est accompagnée de pleins de sensations déplaisantes : montée de chaleur ou bouffée de chaleur, accélération du rythme cardiaque, transpiration, etc… Puis le cerveau passe en mode « puissance max », les pensées défilent, la respiration se saccade, le rythme cardiaque s’accélère, la pression sanguine augmente…

Mais ici, c’est normal d’avoir tous ces symptômes de peur extrême, parce que vous êtes en face d’un ours.

Lors d’une crise d’angoisse, c’est exactement le même phénomène qui se produit, avec une différence : aucun danger réel n’est présent. Le cerveau croit se tenir en face d’un ours, alors qu’en fait il est en face d’une représentation mentale de l’ours. Le danger est perçu plutôt que réel mais le corps ne fait pas la différence. La peur est une réponse naturelle aux menaces perçues. Il envoie donc la même décharge d’adrénaline que si un ours était présent, ce qui provoque la crise d’angoisse.

La première crise d’anxiété

Une crise de panique peut être brutale voire effrayante pour la personne qui la vit pour la première fois.

La personne pourrait ressentir la peur :
- de devenir fou
- d’être en train de mourir
- d’avoir une crise cardiaque
- de ne plus pouvoir respirer
- de s’évanouir
- de perdre le contrôle de soi-même

Le fait d’avoir tous ces symptômes et toutes ces pensées angoissantes d’un seul coup et pour la première fois empire la situation, ce qui occasionne que généralement la première crise d’angoisse est la pire. Plusieurs personnes se retrouvent à l’urgence croyant être victime d’une crise cardiaque. Pour comprendre le concept simplement, le mieux est de prendre un exemple.

Comment gérer les crises d’angoisse ?

Comprendre ce qui se passe dès les premières crises d’angoisse est fondamental. C’est ce qui vous permettra de vous en sortir rapidement et de ne pas récidiver.

1- La première étape est de comprendre comment se déroule le processus d’une crise de panique. C’est actuellement ce que vous êtes en train de faire en lisant cet article de blogue ! Nous vous recommandons de pousser votre lecture davantage via d’autres sources et même acheter des livres sur le sujet. Abonnez-vous également à notre infolettre pour recevoir des outils gratuits qui vous équiperont au quotidien.

2- Soyez à l’écoute de votre corps et réagissez aux signaux qu’il vous envoie lors de périodes de stress! 

- Vous êtes fatigué ? Votre corps vous dit de vous arrêter, de faire des siestes ou de mieux dormir.
- Vos muscles sont tendus ? Votre corps vous dit de relaxer et de prendre du temps pour vous.
- Vous avez mal à la tête ? Votre corps vous dit qu’il manque de quelque chose : buvez suffisamment d’eau et mangez sainement.

3- Ancrez-vous dans le moment présent et pratiquez la pleine conscience pour porter attention à votre environnement et diminuer les pensées anxiogènes.

4- Pratiquez la respiration abdominale pour faire diminuer l’intensité de sa crise de panique ou la prévenir. Une respiration trop rapide ou superficielle peut provoquer les symptômes d’anxiété.

5- Prenez rendez-vous avec une travailleuse sociale ou une psychologue. Les crises de panique nécessitent souvent une prise en charge sur le plan psychologique et parfois un traitement médicamenteux.

Les émotions, même les plus intenses, sont inhérentes à l’être humain mais vous pouvez apprendre à les contrôler ! Notre équipe passionnée a pour mission de démystifier l'anxiété et de vous outiller pour prendre en charge votre bien-être.

Partagez cet article avec vos proches et suivez-nous pour plus de conseils et d’astuces !

Message précédent